Résultats aux Grenelle de l'Environnement

Publié le par Isabelle Madesclaire

On est suspendu à Grenelle comme d'autres un match : oui, ou non, on en est à combien?
Cela ne se mesure peut-être pas comme des points, mais enfin, en gros, les associations réagissent :
    ok pour le bâtiment - tout le monde y gagne,
    ok à peu près, pour les transports
    déception pour les pesticides, mais pour les OGM un moratoire se profile
    mauvais pour la redevance Carbone, clef. de voûte du système. Le combat est rude, attendons la fin.

Une conséquence m'apparaît: nous serons désormais obligés de considérer l'ensemble d'une activité : l'existant à améliorer , le futur à créer. Ceci est clair pour le bâtiment, comme pour les transports. La vraie efficacité du bon sens se révèle : plus question de se laisser oblitérer par la seule fascination du nouveau! Mais ce ne sont pas tout à fait les mêmes acteurs. Il faudra valoriser à sa juste place l'amélioration de l'existant, qui souvent revient aux services en place, aux habitants, bref aux "citoyens".

Autre conséquence, au fond: les connaissances de bases sur l'environnement sont devenues obligatoires, comme à l'école. Nous essayerons d'apprendre l'essentiel de ces matières, petit à petit, chacune à son tour.
Pour commencer, et parmi d'autres, voir une synthèse dans le Monde : les 8 chantiers de l'environnement.
 http://abonnes.lemonde.fr/web/infog/0,47-0@2-959155,54-970504@51-946550,0.html
Il n'est pas certain que le public non abonné y ait accès, mais toute la presse a fait des synthèses remarquables.

Au milieu de toutes les réactions, rappelons celle de nos deux associations locales, Mountain Wilderness et l'ARSMB, qui se sont exprimées lors de la réunion régionale du Grennelle, début octobre.
Mountain Wilderness France a défendu une vraie approche de la préservation de l'espace montagne et la prise en compte sans fuite en avant du changement climatique .
L'ARSMB a apporté sa voix pour une vraie politique du frêt de marchandises, dans lequel s'inscrit le refus des camions sous le Mint-Blanc.

A suivre, donc...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Chantal74 28/10/2007 20:11

Bonsoir Isabelle, une bonne analyse des résultats de ce Grenelle de l'Envirennement.. quelques avancées qu'il faudra maintenant mettre en place.  Pour les transports je ne suis que peut satisfaite.. un bon point nous de construirons plus d'autoroute.. alors espérons que ceux en place n'augmentent pas.. POur les autres routes, on privilégie encore le routier.  Que d'argent qui pourrait être utilisé dès maintenant pour acheter du matériel pour que nous puissions vraiment changer nos comportements de mobilité.. Parce que 2025 c'est très loin... et le temps que les voitures électriques et autres voitures écologiques soient utilisables... il coulera de l'eau sous les ponts.Le baril de pétrole était à plus de 91 dollars hier...Heureusement que nous avions nos deux associations régionales Mountain Wilderness et l'ARSMB.. mais le frêt.. qui va le mettre en place avec les moyens actuels ??? le Lyon Turin, l'Etat est-il prêt à sortir le porte-monnaie ?  Quand à la taxe sur les voitures polluantes elles est tout à fait normale.  Mais qui va pouvoir acheter les voitures à faible consommation de CO2?  je pense à tout à chacun, comme nous qui avons des voitures qui ont plus de 10 ans..ce sont donc encore les "petit", les français d'en bas qui vont payer.. on sait que le moyen de ne pas polluer est de ne pas prendre sa voiture... mais dans une régon "handicapée" des transports.. pas facile.Encore beaucoup de réflexions subsistent..bien amicalementchantal boddaert