Comptes provisoires du Grenelle de l'Environnement

Publié le par Isabelle Madesclaire

Le point dans un extrait de 2mn:30 des nouvelles de 13h sur France-Inter, que nous vous proposons d'écouter ici.  L'environnement semble faire consensus: pas si mal, disent les grandes voix jusqu'alors récalcitrantes.
C'est ce que rapporte le journaliste Fabrice Drouelle, au 13h sur France-Inter, dont j'ai enregistré des extraits. Que José Bové veuille bien me pardonner, j'ai sauté le passage où il parle, non par censure mais pour rester dans un temps bref. Bien sûr vous pouvez entendre l'intégralité des nouvelles sur le site de France-Inter.


Outre le bâtiment et  les transports : la pastille écologique sur les véhicules, une modération sur les OGM et sur les pesticides, une fiscalité à revoir complètement (interview du député UMP Gilles Carrez dans l'interview).
Mais tout n'est pas encore joué. Suivent maintenant :
- des comités pour définir l'application,
- un rapport à voter au 15 décembre,
- et une loi-cadre en perspective.

Espérons qu'on puisse alors dire qu'un vrai tournant sera amorcé, car nombre de petites batailles semblent rester en suspens (incinérateurs, transports régionaux...) que les associations grandes ou petites continuent de porter.
Par exemple , on reste songeur devant l'avis de la commission des finances du Sénat, qui prône une redevance écologique "biodégradable", belle formule qui semble ignorer que toutes les normes sont vouées à être progressivement durcies. C'est déjà le cas par exemple pour le NO2, dioxyde d'azote, responsable en partie de la pollution par l'ozone, dont la valeur limite devra encore diminuer d'ici 2010.  Ainsi en devrait-il être pour les émissions de GES (gaz à effet de serre) et équivalents carbones de toutes origines.
Est-ce à dire qu'on en resterait à des mesures d'annonce, ou de façade?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article