l'énergie solaire pour les coupoles de Chamonix

Publié le par UrbaSite Mont-Blanc

Les projets des candidats sont tous prudents pour l'énergie solaire dans la vallée.
Suffisante peut-être pas, mais pourtant bien nécessaire? C'est en tous cas ce que nous dit le physicien Jacques Dupin, qui a lui-même expérimenté en pionnier une installation tout solaire et productrice d'électricté :


Qu'attendent les communes de la Vallée pour au moins équiper photovoltaïque les toitures à rénover (par exemple les toitures des dômes de Chamonix, cela aurait été exemplaire pour une station de luxe candidate aux sites UNESCO) et les nouvelles constructions afin de générer globalement moins de gaz carbonique ou de plutonium invendable dont on ne sait que faire.
Cela permettrait de compenser en partie la consommation propre à la Vallée (comme à St-Moritz), et à EDF d'exporter plus de courant électrique du barrage entonnoir des Houches, au lieu de permettre de chauffer des piscines ouvertes privées en hiver !
Cela permettrait aussi de proposer des prises électriques accessibles aux voitures purement électriques dont on peut voir quelques exemplaires commercialisables au salon de Genève actuellement, qui pourraient ainsi se recharger pour des centaines de kilomètres à une électricité propre.

Jacques Dupin

En voyant les projets du groupe J'aimeCham et Christophe Delaage, je m'étais dit cela : faire une véritable usine photovoltaïque avec l'imposant parc d'équipements de Chamonix - cela n'abîmerait sans doute pas l'esthétique des coupoles de Taillebert... aux architectes de discuter entre eux.


Et la toiture de la patinoire, ne serait-elle pas belle en panneaux photovoltaïques ?
On pourrait atteindre les 1650 panneaux solaires couvrant 3300m2 de la Halle Pujol (Paris 18ème, qui fournisront en 2013 l'électricité pour les équipements environnants, voir la charte du développement durable de la ZAC Pujol : réutiliser les bâtiments existants, créer des équipements, un parc, et des logements sociaux.)
La toiture de la patinoire : à la louche 50 x 50 = 2500m2 x 1,2 : 3000m2, on n'est pas si loin du compte. Ajoutez 2 coupoles... mettons environ 5 000m2 photovoltaïques. C'est grave, non?
Jacques Dupin, please, dites-nous combien de kwh cette surface peut produire à Chamonix?

Et ce n'est pas fini: si on s'y mettait aussi aux Houches, avec la salle Olca? Et à Servoz, et à Vallorcine...
Allez, la vallée de Chamonix va vraiment devenir le haut - lieu des économies d'énergie.


Isabelle Madesclaire
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

isabelle madesclaire 14/03/2008 14:19

Merci à Michel Franco, qui m'a envoyé ce texte à la suite d'un pb informatique (encore un...)C'est un vrai encouragement, celle boîte chamoniarde pour le solaire.à voir : http://www.energissimo.fr/.Donc, à suivre, tout est devant nous du point de vue solaire!I.M.

isabelle madesclaire 14/03/2008 14:09

L'énergie photovoltaïque dans la vallée de ChamonixJ'ai lu avec grand intéret l'attente de Monsieur Dupin et vos commentaires sur le photovoltaïque dans la vallée.Je peux sans problème vous faire une étude d'implantation de panneaux photovolaïques sur n'importe quel batiment communal.Cette étude est gratuite.Elle donnera une estimation très réaliste de ce qu'il est possible de recueillir comme énergie, éventuellement nous pouvons aussi donner une estimation des couts des installations, hors pose, ainis que des tas d'informations sur le sujet. Je n'ai malheureusement aucun temps à perdre à aller chercher les plans des batiments communaux, ni à me pencher sur les solutions aux problèmes d'implantation sur les coupoles, qui ne sont pas une surface classique pour du photovolatïque. Retenons quand même que des solutions existent.Par contre, si la prochaine municipalité le souhaite et en exprime clairement la volonté, je me ferai un plaisir de me pencher sur le dossier. Il y a dans la vallée un potentiel photovoltaïque important, vu la surface de la commune, qu'il sera judicieux de développer, dans l'hypothèse d'un choix réel d'orienter la vallée vers un modèle exemplaire en matière de développement durable. Ce sera d'autant plus facile de la hisser parmi les meilleures qu'aujourd'hui peu ont commencé. La communication chère à beaucoup d'élus en sera également facilitée, mais il ne faut pas trop mettre la charrue avant les boeufs, en matière d'économie d'énergie il y a des chiffres qui parlent d'eux même. Par exemple à Chamonix, la surface de panneaux solaires communaux est égale à zéro !!! On pourra aisément faire croitre cette valeur, tout en sachant que l'unité de référence est le kWh produit dans l'année, pas le nombre d'élus satisfaits. Dernière remarque: la situation de la maison de Monsieur Dupin, sur le coteau de Coupeau, me semble t-il, est probabalement une des meilleures de la vallée. Nos écarts ne sont malheureusement pas égaux devant le soleil dans la vallée. Il ne faudra pas s'attendre à pouvoir transposer les productions photovoltaïques de Coupeau à celles du Mont. Je suis tout à fait d'accord pour que le photovoltaïque se développe dans la vallée, je pense que c'est une des énergies les plus renouvellable qui existent et que notre vallée se doit ( pour reprendre le verbe fort cher au GIE) de se pencher sur le problème rapidement et y apporter les solutions qui s'imposent. (Pour les esthètes du DD, l'autre énergie renouvellable est l'hydroélectricité, et pas celle tirée de la forêt, car notre vallée, est trop mal ventilée, entre autres CO² et COV)Seul un objectif clair fera avancer le dossier. Que la prochaine municipalité décide simplement d'une quantité d'énergie à produire annuellement, le reste sera facile. J'ai créé Energissimo! il y a plus d'un an. Avec Florent Jacqmin, 25 ans, ingénieur des Arts et Metiers, options DD, qui a déjà réalisé une cinquantaine d'installations photovoltaïques, nous avons décidé d'adopter une politique commerciale à la "Darty "pour que les habitants puissent se tourner vers les énergies nouvelles dans les meilleures conditons économiques, tout en proposant les meilleurs panneaux du marché!Pour reprendre l'éternelle phrase de Whymper: quand il y a une volonté, il y a une chemin. Michel FRANCO Energissimo!

Boulat 08/03/2008 05:45

Saisons des campagnes, saisons des projets! C'est l'imagination qui manque toujours; c'est sûr que la production d'energie voltaique serait une merveille et attirerait du monde pour voir cette nouveauté;  quelle publicité!Jacques BoulatVice PresidentUrbasite Mont Blanc